Ontologie III:
ENTRETIEN
Ontologie I: Théâtre
Ontologie II: Poèmes
Ontologie III:
Ontologie IV:
AGIR différemment
LIENS
réapprendre

http://www.legrandsouffle.com

réapprendre

ONTOLOGIE III

ONTOLOGIE III

FAUT-IL INVENTER LE REEL ?
Editions Le Grand Souffle 2007 (disponible FNAC et internet)
http://www.legrandsouffle.com

« Le voyageur (vous et moi) pense avec la totalité de son corps-esprit ; mais s’il tente de saisir le réel par des énoncés, ceux-ci se vident de leur contenu. Il les utilise alors de manière contextuelle, c’est-à-dire que leur signification varie selon leur emplacement. Il ne cherche pas à prouver mais à induire.
Les énoncés reflètent toujours un aspect instantané du voyageur dans ses rapports avec lui-même et avec le monde. Ainsi le texte reste nécessairement inachevé. Il implique des contradictions en apparence irréductibles. Il doit être lu comme une partition musicale élaborée par le voyageur afin de pouvoir (sur)vivre. »

Format : 140 x 220
Broché
Nombre de pages : 320 p.
Prix public : 18,80 euros TTC

..............................
..............................

REAPPRENDRE.(en cours de publication)

“Etre là” signifie “faire partie d’un ensemble.” L’enfant dont le jeu constitue le monde (l’existence*) détermine la nature du jeu mais se trouve lui-même déterminé par cette nature. Il n’y a pas d’actes isolés: le mouvement d’une particule concerne la totalité des galaxies.
“Jouer” signifie “se mettre en rapport avec (communiquer)”.
En se mettant en rapport, l’enfant crée.
Pour l’enfant, ce qui existe est ce qui prend forme grâce à la présence (active/passive) de l’enfant.
Ce rapport est polyvalent à la fois et variable.
En jouant, l’enfant se sépare (idéellement) d’un état initial indéterminé (ayant précédé l’existence). Sous cette optique, l’enfant et le monde appartiennent à un tiers qui leur permet de s’actualiser, et donc à la Chose en soi (Kant).

koroneos
11/05/09